Bourses des Centres d'excellence des milieux humides 

Cette année, Canards Illimités Canada attribuera trois bourses de 2 500 $ chacune.

Vous pourriez avoir droit à la bourse 2023 des Centres d'excellence des milieux humides.

  • Participez‑vous aux activités du Centre d’excellence des milieux humides de votre communauté?
  • Vous préoccupez‑vous de l’avenir des milieux humides et de l’environnement?
  • Faites‑vous des études supérieures dans un domaine lié à la conservation?

Les candidats doivent :

  • avoir participé aux activités d’un Centre d’excellence des milieux humides dans les cinq dernières années;
  • ne pas avoir reçu cette bourse auparavant;
  • être citoyen canadien ou résident permanent du Canada;
  • être inscrit ou attendre la confirmation d’une institution d’enseignement postsecondaire qui a son siège au Canada (collège, école de métiers, université ou cégep) dans le domaine de l’environnement ou dans un domaine lié pour le semestre de l’automne suivant;
  • sont entre autres acceptés comme domaine d’études : les sciences de l’environnement, la gestion des ressources naturelles, l’enseignement, l’environnement et l’agriculture, entre autres;
  • avoir une note moyenne d’au moins 70 % en onzième année (secondaire 5) et dans le premier semestre de la douzième année (première année de cegep).
Rivers Manitoba - Student Testimonial - Wetland Centre of Excellence

Anciens récipiendaires des bourses d'études CEMH.

Processuss de séléction

  • Les demandes peuvent être déposées dans la période comprise entre le 2 février et le 2 mars 2023.
  • Les candidats retenus sont informés au plus tard à la fin de mai 2023.
  • Les fonds sont versés en septembre 2023, à la réception de la preuve d’inscription.

Critères de séléction

  • Le niveau de participation du candidat au programme des Centres d’excellence des milieux humides.
  • La pertinence du domaine d’études proposé par rapport aux efforts de conservation de CIC.
  • La qualité de la demande.

Pour vous porter candidat ou candidate :

  • Remplissez la demande.
  • Joignez‑y un exemplaire de votre relevé de notes de la onzième année et du premier semestre de la douzième année.
  • Joignez‑y une lettre de recommandation du dirigeant de votre Centre d’excellence des milieux humides.
  • Faites parvenir la demande remplie et les pièces jointes par courriel à l’adresse Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pendant la période comprise entre le 2 février et le 2 mars 2023.

Pour en savoir plus, envoyer un courriel à Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. 

Récipiendaires des bourses d'études CEMH 2022

The three winners of the 2022 WCE scholarship

Ella Cattrysse

Baccalauréat en sciences à l'Université Dalhousie, anciennement du CEMH d'East Elgin

Ella a trouvé sa voix au CEMH d'East Elgin. Au début, elle était l'une des élèves les plus timides, mais elle s'est vue changer grâce au travail et au mentorat. Elle a essayé de sortir de sa bulle lors de longs voyages en canoë, de randonnées et de projets de plantation d'arbres. Lors du festival Marsh Quest, elle s'est chargée de diriger la station « camouflage dans les milieux humides » pour des centaines d'élèves du primaire. Avec le temps, la pratique et la détermination, Ella est devenue une leadeur exceptionnelle. Elle a hâte de continuer à grandir, à apprendre et à explorer sa passion pour l'eau à l'Université Dalhousie.

Anneke Harpur

Baccalauréat en études environnementales à l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard, anciennement du CEMH de Tantramar

Anneke était une bénévole extraordinaire au CEMH de Tantramar. Elle a commencé à aider aux stations des milieux humides en 9e année et a été une « Wethead » dévouée tout au long de ses études secondaires. Elle a participé à l'initiation à l'ornithologie, à la construction de boîtes à hirondelles et au baguage des oiseaux aquatiques avec beaucoup d'engagement et d'enthousiasme. Anneke a hâte de suivre les traces de son père et de faire carrière dans le domaine de la conservation à l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard.

Emily MacNaughton

Baccalauréat en sciences à l'Université de Nouveau Brunswick, anciennement du CEMH de Fredericton

Emily est devenue un maître dans la résolution de problèmes au CEMH de Fredericton. Elle a relevé le défi de travailler sur le « Tentacle Shield », un appareil de surveillance de la qualité de l'eau installé pour prendre des mesures au ruisseau Corbett. Après des semaines d'essais et d'erreurs, et quelques revers, elle a trouvé et corrigé les problèmes dans le code. Sa curiosité, sa détermination et sa diligence lui ont permis de persévérer et de faire de ce projet le meilleur qu'il ait jamais été. Elle est fière de ce qu'elle a accompli et a hâte de résoudre de nouveaux problèmes de conservation à l'Université du Nouveau-Brunswick.

 

Récipiendaires des bourses d'études CEMH 2021

The three winners of the 2021 WCE scholarship

Kylie Holmstrom

Baccalauréat en éducation à l'Université de l’Alberta, anciennement du CEMH de Virden

Kylie était une excellente mentore au CEMH de Virden. Elle était connue pour sa personnalité extravertie, sa passion pour l'enseignement basé sur la nature et sa capacité à rendre l'apprentissage amusant. Pendant deux ans, elle a dirigé une station sur les plantes à Eternal Springs pour les plus jeunes élèves, tout en transmettant sa passion aux autres pour les milieux humides. Elle veut mettre à profit ce qu'elle a appris dans le programme CEMH et diriger sa propre classe de plein air. 

Joyce Ji

Baccalauréat en sciences environnementales à l'Université du Manitoba, anciennement du CEMH de Fort Richmond

Joyce était une membre dévouée du CEMH de Fort Richmond. Elle s'est portée bénévole pendant trois années consécutives, pour diriger des excursions à Kelburn Farms (le plus long engagement de tous les élèves de sa cohorte). Au course de sa dernière année du programme, elle a mené un projet de recherche indépendant sur les quenouilles et leurs effets sur les niveaux de phosphore dans les fossés. Son projet a obtenu une place au Japan Super Science, une expo-sciences internationale au Japon. Joyce est impatiente de continuer son apprentissage des des milieux humides et de l'environnement - et de rencontrer d'autres personnes qui partagent sa passion - à l'Université du Manitoba. 

Nathan Zeinstra

Baccalauréat en sciences environnementales à l'Université de Guelph, anciennement du CEMH du Marais Luther

Nathan a fait preuve d'une croissance extraordinaire pendant le programme CEMH du marais Luther. Au départ, il était l'un des élèves les plus timides, mais il a essayé de sortir de sa bulle et a développé son rôle de leadeur lorsque des élèves plus jeunes venaient visiter le marais. Il a travaillé fort pour apprendre la matière, améliorer sa prestation et devenir un leadeur devant les autres élèves. À présent, il étudie ce qu'il le passionne, la conservation à l'Université de Guelph, où il apprend sur le terrain la gestion forestière et la restauration de la faune.

 

 

Publish modules to the "offcanvs" position.